Tempête Klaus

Le mobilier Klaus, ça vous dit quelque chose ? Pas encore. Klaus, du nom de la tempête de 2009. En Aquitaine, ce sont plus de 300 000 hectares qui ont été détruits, surtout des forêts de pins. Arbres déracinés, cassés, abattus, et qu’on a laissé au sol, faute de pouvoir les stocker. Ce bois, on ne peut plus rien en faire, il ne vaut plus rien. Il n’a pourtant qu’un seul défaut, il bleuit à l’humidité et pas sur toute la surface mais par endroits. D’où son nom, on l’appelle « le pin bleu ».

Il y a bien eu une tentative de traitement mais elle est chimique et onéreuse. Le collectif Designeuses003 propose une autre solution entre création et réflexion sur l’environnement. Pourquoi ne pas récupérer ce bois déclassé, ça tombe bien, il y en a beaucoup, et faire de ses défauts une qualité, son originalité et de son bleu, une rareté ? Fabriquer des meubles qui raconteront la tempête … Bibliothèque, chaises, table basse, table de salle à manger, étagère, buffet, la ligne Klaus se décline déjà sur plans, et menuiserie et ébénistes sont prêts à jouer le jeu.